En raison des ressources publiques limitées, le secteur privé a un rôle important à jouer dans la fourniture des infrastructures nécessaires pour soutenir une croissance économique forte en Afrique.

Cela nécessite une plus grande concentration sur le développement de projets pour générer plus de projets bancables et mobiliser un plus grand pool de capitaux pour les financer.

En 2012, dans leur déclaration sur le programme de développement des infrastructures en Afrique, les chefs d'État africains ont appelé à des solutions innovantes pour accélérer la livraison des infrastructures. Après de larges consultations avec les parties prenantes africaines, la Banque africaine de développement a établi Africa50 comme nouveau véhicule d'investissement. Il a été conçu comme un fonds d’infrastructure indépendant axé sur les projets nationaux et régionaux à fort impact, principalement dans les secteurs de l’énergie et des transports, l’accent étant mis sur l’accroissement du nombre de projets prêts à investir.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.