Africa50 et ses partenaires achèvent le refinancement de six centrales solaires en Égypte avec une obligation verte historique

28 avril 2022
  • Il s’agit de la première obligation verte émise pour un financement sans recours pour des infrastructure en Afrique.
  • Le refinancement permettra d'accroître l'effet de levier, d'allonger la durée du prêt et de réduire les coûts d'intérêt, créant ainsi de la valeur pour les actionnaires ainsi que pour l’Egyptian Electricity Transmission Company.

Casablanca, le 28 avril 2022 - Africa50, la plateforme panafricaine d’investissement dédiée aux infrastructures, et ses partenaires ont annoncé le refinancement de la dette du projet des six centrales solaires de Scatec en Egypte, totalisant 380 MW, dans lesquelles Africa50 est un investisseur stratégique, à travers l’émission d’une obligation verte sans recours de 334,5 millions USD sur une période de dix-neuf ans.

Le refinancement permettra d'accroître l'effet de levier, d'allonger la durée du prêt et de réduire les coûts d'intérêt, créant ainsi de la valeur pour les actionnaires de l'infrastructure et l’Egyptian Electricity Transmission Company, la société publique d’électricité et acquéreur de l’électricité produite par les centrales.

Les six centrales font partie du parc solaire de Benban totalisant 1,5 GW – l’un des plus grands parcs solaires au monde. Raccordées au réseau en 2019, les centrales produisent près de 1 TWh d’énergie propre par an, suffisamment pour alimenter plus de 420 000 foyers en Égypte. 

Cette opération historique de financement climatique est la première obligation verte émise pour un financement sans recours d’infrastructure en Afrique. L’obligation a été distribuée à un ensemble d’investisseurs institutionnels privés internationaux et un consortium d’institutions de financement du développement comprenant la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD), l’US International Development Finance Corporation (DFC), la Société néerlandaise de financement du développement (FMO) et la Société allemande d’investissement DEG. Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) est intervenu en tant qu’arrangeur de l’émission de l’obligation.

A l’occasion de l’annonce, Alain Ebobissé, Directeur général d’Africa50, a affirmé : “Comme cela a été souligné lors de la COP26, l’Afrique doit recourir à des mécanismes innovants pour attirer davantage d’investissements dans des infrastructures résistentes au changement climatique. Cette transaction pionnière témoigne de la capacité d’Africa50 à mobiliser des financements sur les marchés de capitaux internationaux pour soutenir la transition de ses pays actionnaires vers des économies à faibles émissions de carbone, tout en générant des rendements intéressants”.

Le Directeur financier de Scatec Solar, Mikkel Tørud, a ajouté : “Avec cette transaction verte innovante, nous avons pu accéder aux marchés obligataires internationaux pour le financement du projet, tout en permettant de soutenir l’Égypte dans son ambition de devenir un centre de production majeur d’énergie verte en Afrique du Nord. Une nouvelle fois, nous avons démontré que nous sommes capables de trouver des solutions financières innovantes et de nouvelles sources de financement pour améliorer le rendement du projet.

Les centrales ont été développées lors de la deuxième phase du Programme égyptien de tarif de subventionnement (FiT). Africa50 s’était engagée à investir des fonds propres en phase tardive du développement des six centrales, dans le cadre d’un accord de développement avec Scatec Solar et Norfund, et a ensuite apporté un capital-investissement à hauteur de 25 % pour financer la construction du projet. La dette senior a été octroyée par la Banque européenne de reconstruction et de développement, la Société néerlandaise de financement du développement, le Fonds vert pour le climat et la Société islamique pour le développement du secteur privé. Les centrales fournissent l’électricité à l’Egyptian Electricity Transmission Company selon une convention d’achat d’électricité d’une durée de 25 ans.

À propos d'Africa50

Africa50 est une plateforme d’investissement créée par les États africains et la Banque africaine de développement (BAD), dont le mandat est de développer et d’investir dans des projets d’infrastructures à fort impact en termes de développement, à travers la mobilisation de fonds publics et privés, tout en proposant un rendement attractif aux investisseurs. A ce jour, Africa50 compte 31 actionnaires, dont 28 pays africains, la BAD, Bank Al-Maghrib et la Banque des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Pour plus d'informations : www.africa50.com

 ***FIN***

Contact médias  

Africa50 : Fleur Tchibota, Directrice de la Communication ; f.tchibota@africa50.com;  +212 666 17 10 99

Catégorie: Communiqués de presse

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.