Portrait : Alain Ebobissé, un homme d’expérience à la tête d’Africa50

12 mai 2016

Lancé par la BAD en 2013, ce fonds dévolu aux infrastructures peine à décoller. Son nouveau directeur général, un Camerounais venu de l'IFC, saura-t-il activer la machine?

Alain Ebobissé aime les défis. Et celui auquel le Camerounais de 48 ans s’attaquera dans les prochaines semaines n’est pas des moindres : mettre définitivement en place le fonds Africa50, dont il a été nommé directeur général le 6 avril. Car, pour l’instant, ce projet lancé par la BAD en 2013 pour accélérer le développement des infrastructures en Afrique n’a donné lieu qu’à une série de déconvenues et de cafouillages.

Lire l'article complet ici.

Catégories: Media Coverage

Filtres de recherche