Journée internationale des femmes : Africa50 rend hommage aux femmes dans le secteur des infrastructures

11 mars 2022

Africa50 a lancé une campagne en ligne pour rendre hommage aux réalisations des femmes dans le monde, et a notammé présenté le parcours passionnant de quelques collaboratrices et partenaires dans le domaine des infrastructures. 

Africa50 s'engage en faveur de l'égalité des genres et de la diversité. Son effectif actuel est composé de 51 % de femmes.

Cette année, la Journée internationale des femmes a porté sur le thème #BreakTheBias ("Brisons les préjugés").

"Le manque d'infrastructures de base affecte les personnes vulnérables de la société, et les femmes sont souvent plus touchées compte tenu de leurs besoins et de leur rôle social. Le mandat d'Africa50 est de développer et d'investir dans des infrastructures durables pour stimuler et accélérer la croissance de notre continent. Il est important de tenir compte des femmes pour s'assurer que les projets sont inclusifs et qu'ils offrent aux femmes des opportunités de devenir des acteurs économiques importants." - Tshepidi Moremong, Directrice des opérations, Africa50

"J'ai contribué à faire avancer des projets qui améliorent l'accès à l'énergie et à la connectivité numérique en Afrique. Je suis fière de faire partie d'une entreprise qui valorise la diversité et qui fait la différence sur notre continent." - Meryem Benhsain, Associée principale investissements, Africa50

"Les femmes représentent environ 50 % de la population mondiale. Exclure les femmes, c'est exclure des millions de personnes, leur voix, leur créativité, leur capacité à résoudre les problèmes et leur immense talent. L'inclusion des femmes est donc un impératif." - Zurina Saban, Directrice juridique d'Africa50.

"J'étais la plus jeune femme chef de projet de l'entreprise et, dans notre métier, on ne voit pas beaucoup de femmes sur les chantiers. J'ai surmonté de nombreuses difficultés, mais j'ai appris à faire ce que j'aime. J'aime enseigner, plutôt que de donner des instructions, car je veux aider les autres à se développer." Randa Kraytem, chef de projet, Melec Power Gen, projet Malicounda, Sénégal.

"Je vois davantage de femmes s'imposer dans le secteur des infrastructures, comme Randa Kraytem, chef de projet de la centrale électrique de Malicounda au Sénégal. Elle dirige des aspects essentiels des phases de développement et de suivi de la construction du projet, un rôle traditionnellement tenu par des hommes, et son implication continue de faire une grande différence." Reda Souini, Associé investissements

"Dans le cadre de notre politique ESG, nous encourageons la diversité des genres au sein des investissements que nous réalisons, afin d'atténuer les barrières culturelles et de favoriser le recrutement des femmes. Cela leur permet d'acquérir des compétences précieuses pour apporter une contribution économique à leur pays et se développer elles-mêmes." - Cheikh Mamina Diedhiou, Responsable ESG senior, Africa50.

Catégories: Événements, Communiqués de presse

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.