Vincent Le Guennou prend la tête du nouveau Fonds d’accélération des investissements dans les infrastructures d’Africa50

5 octobre 2021

                                                                         Vincent Le Guennou

  • Le nouveau fonds vise à stimuler les investissements dans les infrastructures en mobilisant les capitaux des investisseurs institutionnels et privés, débloquant ainsi un pool de ressources diversifiées pour les infrastructures africaines.
  • En s'appuyant sur les véhicules de Développement de projets et de Financement de projets d'Africa50, le nouveau Fonds compte investir dans des projets et des actifs d'infrastructure bancables, offrant aux investisseurs des rendements ajustés au risque attrayants.
  • Le fonds vise à réaliser des investissements qui permettront à l'Afrique de respecter ses engagements en matière d'action climatique et d'atteindre ses objectifs d'industrialisation et de croissance économique.
  • Financier aguerri, Vincent Le Guennou prendra la tête du nouveau fonds aux côtés d'autres dirigeants de haut niveau issus d'Afrique et d'ailleurs.

Ce fonds est conçu pour les investisseurs qui souhaitent s'exposer à des projets d'infrastructure et des actifs bancables en Afrique et qui recherchent des rendements ajustés au risque, tout en contribuant au développement du continent.

En tant que promoteur du Fonds, Africa50 prévoit de lui consacrer des investissements importants.

Leadership, gouvernance et structure du fonds

M. Vincent Le Guennou sera le Directeur général du nouveau fonds parrainé par Africa50, mettant à profit son expérience considérable et son leadership stratégique dans le domaine du capital-investissement en Afrique. Il sera assisté d'une équipe de cadres et de professionnels hautement qualifiés, dotés d'une grande expérience en matière d'investissement et d'infrastructures, ainsi que d'une solide connaissance du marché, et issus d'un vivier de talents riche et diversifié d'Afrique et d'ailleurs.

Le Fonds d'accélération des infrastructures Africa50 suivra les meilleures normes internationales, notamment une structure GP-LP et un cadre de gouvernance. À l'instar d'Africa50, les procédures de prise de décision en matière d'investissement et de gestion de portefeuille du fonds intégreront les pratiques internationales en matière d'environnement, de société et de gouvernance (ESG).

Réactions

À l'occasion de cette annonce, Alain Ebobissé, Directeur général d'Africa50, a déclaré : "Le parrainage du Fonds d'accélération des infrastructures d'Africa50 est un axe essentiel de la stratégie de mobilisation des capitaux d'Africa50. Il nous permettra de puiser dans un autre groupe d'investisseurs ainsi que dans l'épargne à long terme afin d'accroître les capacités d'investissement en infrastructures de l'Afrique. Attirer davantage de capitaux du secteur privé est indispensable pour atténuer les contraintes qui pèsent déjà sur les budgets publics et pour contribuer à la croissance et à la reprise post-pandémique du continent. Je suis ravi d'accueillir Vincent Le Guennou comme Directeur Général de ce nouveau fonds parrainé par Africa50. Il apporte une stature internationale et une expérience considérable dans la structuration d'opérations de capital-investissement transformatrices en Afrique. Son leadership stratégique axé sur les résultats et son impressionnant parcours de visionnaire constitueront de solides atouts pour le succès du fonds".

Pour sa part, Vincent le Guennou a précisé : “Ayant consacré ma vie professionnelle à investir dans le secteur privé africain, j'ai pu constater directement la nécessité d'améliorer les infrastructures pour accroître la compétitivité des entreprises et accélérer la croissance. L'infrastructure est une classe d'actifs que je connais bien et dans laquelle j'ai investi au fil des ans. Je suis heureux de rejoindre le Groupe Africa50 pour diriger ce nouveau fonds d'infrastructure à un moment aussi crucial pour le développement de notre continent. Je suis enthousiasmé par l'opportunité de développer un véhicule d'investissement performant, soutenu par un investisseur africain solide, avec l'objectif de générer des rendements attrayants et un excellent impact sur le développement".

À propos d'Africa50

Africa50 est une plateforme d’investissement créée par les chefs d’États africains et la Banque africaine de développement (BAD), dont le mandat est de développer et d’investir dans des projets d’infrastructures à fort impact en termes de développement, à travers la mobilisation de fonds publics et privés, tout en proposant un rendement attractif aux investisseurs. A ce jour, Africa50 compte 31 actionnaires, dont 28 pays africains, la BAD, Bank Al-Maghrib et la Banque des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Pour plus d'informations : www.africa50.com

Contact :

Fleur Tchibota, Directrice de la Communication d’Africa50. +212 666 171099; f.tchibota@africa50.com  

Casablanca, le 5 octobre 2021. Africa50 a annoncé aujourd'hui la création d'un nouveau fonds appelé Fonds d'accélération des infrastructures Africa50, qui vise à catalyser de nouveaux flux d'investissement dans les infrastructures africaines. Africa50 a confié la direction de cette nouvelle structure à M. Vincent Le Guennou, ex-dirigeant de fonds d’investissement tourné vers l’Afrique. L'objectif est de lever 500 millions USD en plusieurs étapes pour investir sur le continent.

Le nouveau fonds est le résultat d'un effort de longue haleine d'Africa50 pour mobiliser des capitaux supplémentaires afin de combler le déficit de financement des infrastructures en Afrique. Le mandat du fonds est de générer des rendements ajustés au risque attrayants pour les investisseurs institutionnels en quête d’une exposition aux actifs d'infrastructure africains, tout en jouant un rôle essentiel dans le financement de projets d'infrastructure de moyenne et grande échelle en Afrique :

Le nouveau fonds mobilisera des ressources auprès d'investisseurs privés et institutionnels en Afrique et ailleurs, dont certains représentent actuellement des sources de capitaux inexploitées pour les infrastructures africaines. Même s'il recherchera ses propres opportunités d'investissement et prendra ses décisions d'investissement de manière indépendante, le fonds devrait également explorer des opportunités de co-investissement avec Africa50. Il s'appuiera sur les compétences d'Africa50 dans des domaines tels que la génération de flux d'affaires, le développement et le financement de projets, ainsi que sur les solides réseaux d'Africa50 sur le continent et dans le monde, notamment ses relations étroites avec les gouvernements africains. Le nouveau fonds a l'intention d'investir dans les secteurs de l'électricité, des transports, des TIC, du midstream gazier, de la santé et de l'éducation, qui sont des piliers essentiels de la croissance durable et à impact des économies africaines, et qui renforcent la résilience de l'Afrique.

Catégorie: Communiqués de presse

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.